Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 mars 2017 2 28 /03 /mars /2017 05:01

ce matin je suis vite fait en Espagne
à cet aprem ! merci-

un poème qu'on aime-

L'enfant lit l'almanach

 

L'enfant lit l'almanach près de son panier d'oeufs.
Et, en dehors des Saints et du temps qu'il fera,
elle peut contempler les beaux signes des cieux :
Chèvre, Taureau, Bélier, Poissons, et caetera.

Ainsi peut-elle croire, petite paysanne,
qu'au-dessus d'elle, dans les constellations,
il y a des marchés pareils avec des ânes,
des taureaux, des béliers, des chèvres, des poissons.

C'est le marché du ciel sans doute qu'elle lit.
Et, quand la page tourne au signe des Balances,
elle se dit qu'au ciel comme à l'épicerie
on pèse le café, le sel et les consciences.

 

Francis Jammes (1868-1938)
Clairières dans le Ciel

 

Francis Jammes (prononcer [jam] et non [djèms]),
né à Tournay (Hautes-Pyrénées) le 2 décembre 1868
et mort à Hasparren (aujourd’hui Pyrénées-Atlantiques)
le 1er novembre 1938, est un poète français, également
romancier, dramaturge et critique.
Il passa la majeure partie de son existence dans le Béarn
et le Pays basque, principales sources de son inspiration.

 

Repost 0
21 mars 2017 2 21 /03 /mars /2017 06:03

Premier sourire de printemps

Théophile Gautier

Tandis qu’à leurs œuvres perverses
Les hommes courent haletants,
Mars qui rit, malgré les averses,
Prépare en secret le printemps.

Pour les petites pâquerettes,
Sournoisement lorsque tout dort,
II repasse des collerettes
Et cisèle des boutons-d’or.

Dans le verger et dans la vigne,
II s’en va, furtif perruquier,
Avec une houppe de cygne,
Poudrer à frimas l’amandier.

La nature au lit se repose ;
Lui, descend au jardin désert
Et lace les boutons de rose
Dans leur corset de velours vert.

Tout en composant des solfèges
Qu’aux merles il siffle à mi-voix,
II sème aux prés les perce-neige
Et les violettes au bois.

Sur le cresson de la fontaine
Où le cerf boit, l’oreille au guet,
De sa main cachée il égrène
Les grelots d’argent du muguet.

Sous l’herbe, pour que tu la cueilles,
II met la fraise au teint vermeil,
Et te tresse un chapeau de feuilles
Pour te garantir du soleil.

Puis, lorsque sa besogne est faite,
Et que son règne va finir,
Au seuil d’avril tournant la tête,
II dit : « Printemps, tu peux venir ! »

Théophile Gautier (1811-1872)


Ecrivain français, qui s’illustra comme poète, auteur de
contes fantastiques et critique d’art et qui fut l’auteur d’un
célèbre roman de cape et d’épée, le Capitaine Fracasse.

Repost 0
14 mars 2017 2 14 /03 /mars /2017 06:02
 

 

Le chat et les souris

Je trouve qu'entre les souris

Fut un merveilleux parlement

Contre les chats, leurs ennemis,

A voir manière comment

Elles vécussent sûrement

sans demeurer en tel débat.

L'une dit lors en argüant :

"Qui pendra la sonnette au chat ?"

 

Ce conseil fut conclu et pris;

Lors se partent communément.

Une souris du plat pays

Les rencontre et va demandant

Ce qu'on fait. Vont répondant

Que leurs ennemis seront mat :

Sonnette auront au coup pendant.

"Qui pendra a la sonnette au chat ?"

 

"C'est le plus fort" dit un rat gris.

Elle demande sagement

Par qui sera ce fait fourni.

Lors s'en va chacun excusant :

Il n'y eu point d'exécutant,

S'en va leur besogne à plat.

Bien fut dit, mais au demeurant :

"Qui pendra la sonnette au chat ?"

Prince, on conseille bien souvent,

Mais on peut dire, comme le rat,

Du conseil qui sa fin ne prend :

"Qui pendra la sonnette au chat ?"

Eustache Deschamps

(vers 1346 - vers 1407)

 
Repost 0
7 mars 2017 2 07 /03 /mars /2017 06:03

un poème qu'on aime-
quelques mots si l'on veut-
je publie vos liens-

 

 

L’oreiller d’un enfant

 

Cher petit oreiller, doux et chaud sous ma tête,
Plein de plume choisie, et blanc, et fait pour moi !
Quand on a peur du vent, des loups, de la tempête,
Cher petit oreiller, que je dors bien sur toi !

Beaucoup, beaucoup d’enfants, pauvres et nus, sans mère,
Sans maison, n’ont jamais d’oreiller pour dormir ;
Ils ont toujours sommeil, ô destinée amère !
Maman ! douce maman ! cela me fait gémir …

Marceline Desbordes-Valmore, Poésies inédites

http://www.poetica.fr/poeme-1500/marceline-desbordes-valmore-oreiller-enfant/

Repost 0
28 février 2017 2 28 /02 /février /2017 06:03

un poème qu'on aime-
quelques mots si l'on veut-
je publie vos liens-

 

vos participations
Josse21
http://chezjosse.canalblog.com/archives/2017/02/28/34843439.html
Mamykool
http://mamykool.eklablog.com/un-poete-un-de-ses-poemes-a128552576












 

LA CHANSON DU ROUET.
 

  • Charles-Marie LECONTE DE LISLE   (1818-1894)

 

Ô mon cher rouet, ma blanche bobine,
Je vous aime mieux que l’or et l’argent !
Vous me donnez tout, lait, beurre et farine,
Et le gai logis, et le vêtement.
Je vous aime mieux que l’or et l’argent,
Ô mon cher rouet, ma blanche bobine !

Ô mon cher rouet, ma blanche bobine,
Vous chantez dès l’aube avec les oiseaux ;
Été comme hiver, chanvre ou laine fine,
Par vous, jusqu’au soir, charge les fuseaux
Vous chantez dès l’aube avec les oiseaux,
Ô mon cher rouet, ma blanche bobine.

Ô mon cher rouet, ma blanche bobine,
Vous me filerez mon suaire étroit,
Quand, près de mourir et courbant l’échine.
Je ferai mon lit éternel et froid.
Vous me filerez mon suaire étroit,
Ô mon cher rouet, ma blanche bobine !

 

j'ai trouvé cette vidéo intitulée la chanson du rouet-
mais pas trouvé d'infos-

Repost 0
16 février 2017 4 16 /02 /février /2017 06:02

http://wrviolette.blogspot.fr/

 

 

 

 

 

 

 

cette citation bon ! ça se discute !
donnée par mon frère Gilles-

CITATIONS ET EXPRESSIONS DU JEUDI - CHEZ VIOLETTE
Repost 0
14 février 2017 2 14 /02 /février /2017 06:02

un poème qu'on aime-
quelques mots si l'on veut-
je publie vos liens-

vos participations
Josse21
http://chezjosse.canalblog.com/archives/2017/02/14/34929965.html
Mamazerty
http://danslesmallesdemamazerty.blogspot.com/2017/02/louise-michel-pour-le-poeme-du-mardi.html
Camille
http://www.bienvenue-chez-camille.biz/2017/02/sonnet-pour-un-soir-de-fevrier.html
Tachka
http://tachka.apln-blog.fr/le-merle-de-fevrier/




 

 

 

 

 

 

 

  • Paul VERLAINE   (1844-1896)

Green

Voici des fruits, des fleurs, des feuilles et des branches
Et puis voici mon coeur qui ne bat que pour vous.
Ne le déchirez pas avec vos deux mains blanches
Et qu'à vos yeux si beaux l'humble présent soit doux.

J'arrive tout couvert encore de rosée
Que le vent du matin vient glacer à mon front.
Souffrez que ma fatigue à vos pieds reposée
Rêve des chers instants qui la délasseront.

Sur votre jeune sein laissez rouler ma tête
Toute sonore encore de vos derniers baisers ;
Laissez-la s'apaiser de la bonne tempête,
Et que je dorme un peu puisque vous reposez.



 

Repost 0
7 février 2017 2 07 /02 /février /2017 06:02

Ma bohème

Je m'en allais, les poings dans mes poches crevées ;
Mon paletot aussi devenait idéal ;
J'allais sous le ciel, Muse ! et j'étais ton féal ;
Oh ! là ! là ! que d'amours splendides j'ai rêvées !

Mon unique culotte avait un large trou.
- Petit-Poucet rêveur, j'égrenais dans ma course
Des rimes. Mon auberge était à la Grande-Ourse.
- Mes étoiles au ciel avaient un doux frou-frou

Et je les écoutais, assis au bord des routes,
Ces bons soirs de septembre où je sentais des gouttes
De rosée à mon front, comme un vin de vigueur ;

Où, rimant au milieu des ombres fantastiques,
Comme des lyres, je tirais les élastiques
De mes souliers blessés, un pied près de mon coeur !

Arthur Rimbaud, Cahier de Douai (1870)

Repost 0
31 janvier 2017 2 31 /01 /janvier /2017 06:01

En 1792, Florian publie un recueil de cent fables réparties
en cinq livres, auxquelles s’ajouteront 12 fables publiées
à titre posthume. Ce sera son principal titre de gloire et la
raison de sa survie littéraire.
Ses fables sont unanimement considérées comme les meilleures
après celles de Jean de La Fontaine

 

Le grillon
Jean-Pierre Claris de Florian

Un pauvre petit grillon
Caché dans l'herbe fleurie
Regardait un papillon
Voltigeant dans la prairie.
L'insecte ailé brillait des plus vives couleurs ;
L'azur, la pourpre et l'or éclataient sur ses ailes ;
Jeune, beau, petit maître, il court de fleurs en fleurs,
Prenant et quittant les plus belles.
Ah! disait le grillon, que son sort et le mien
Sont différents ! Dame nature
Pour lui fit tout, et pour moi rien.
je n'ai point de talent, encor moins de figure.
Nul ne prend garde à moi, l'on m'ignore ici-bas :
Autant vaudrait n'exister pas.
Comme il parlait, dans la prairie
Arrive une troupe d'enfants :
Aussitôt les voilà courants
Après ce papillon dont ils ont tous envie.
Chapeaux, mouchoirs, bonnets, servent à l'attraper ;
L'insecte vainement cherche à leur échapper,
Il devient bientôt leur conquête.
L'un le saisit par l'aile, un autre par le corps ;
Un troisième survient, et le prend par la tête :
Il ne fallait pas tant d'efforts
Pour déchirer la pauvre bête.
Oh! oh! dit le grillon, je ne suis plus fâché ;
Il en coûte trop cher pour briller dans le monde.
Combien je vais aimer ma retraite profonde !
Pour vivre heureux, vivons caché.

 

Repost 0
26 janvier 2017 4 26 /01 /janvier /2017 06:02

https://violetteruer.blogspot.fr/2017/01/vos-pensees-et-expressions-du-jeudi.html

 

 

 

 

 

 

 

 

trouver une expression, une citation,
ou une expression - vous pouvez mettre une image-

Mettre le logo et le lien dans votre article svp
et me prévenir par mail ou sous mon article de votre participation.
CITATIONS DU JEUDI CHEZ VIOLETTE
Repost 0

Bienvenue Dans Mon Chateau

  • : MA CHIENNE DE VIE
  • MA CHIENNE DE VIE
  • : la vie n'est pas un fleuve tranquille
  • Contact

  • LADY MARIANNE
  • J'aurais aimé être un Robin des bois des temps modernes- depuis toute petite je hais les différences de toutes sortes d'où mon pseudo Lady Marianne- -on m'a cataloguée "mauvais caractère " non je ne suis pas un mouton c'est tout-

http://idata.over-blog.com/4/01/05/18/MAI-2011/MAI-JUIN-2011/JUIN-JUILLET-2011/JUIN-JUILL-2011/bienvenue_pour_blog.gif

 


je lis mais ne peux répondre à tous vos coms-
je privilégie mes visites sur vos blogs
(+80)
merci de votre compréhension

 COMMUNAUTES
https://www.over-blog.com/community/le-tableau-du-samedi-de-lady-marianne

 

 

Mes Aminautes - Liens

CHIENNE DE VIE

 


 
verseau du 03 fév 1956

Lunéville 54 - Lorraine

la vie n'est pas un fleuve tranquille---

polyarthrite rhumatoide inflammatoire
depuis mes 30 ans-

la défense des animaux-
la planète en péril - les inégalités -
l'actualité m'interpellent-

l'humour- mes défits écritures-
mes collections (fèves-coquetiers)
je suis numismate mais avec les francs-

voilà mon petit royaume qui s'ouvre à vous
bonne visite !
                                           

2164615997 1-copie-1
 

 

 

MES ACTIONS

blog crée le 1er mai 2005

 
Un animal ne pleure pas... Il souffre en silence par 30-Millions-d-Amis 
 

ClicAnimaux.com - Cliquer pour Donner


fourrure-20affiche560.jpg 

6a00d83451850469e200e553ae06b28833-800wi

 

 

 

 

 

 

18-pompiers.jpg

hommage aux sapeurs pompiers
bénévoles et pros
une vocation plus qu'un métier

http://ekladata.com/iSTrK2FPkBQlPnb7m1Kfx_wRGyI@550x393.gif
 

http://ladymarianne11.boosterblog.com

COLLECTIONS

P1160167

+ 2500  Cartes postales
au 25 juillet  2015

1435 fèves au 31 janvier  2017

bougeoirs 140
au 25 juillet  2015

P1120352

coquetiers 160 au 12 juillet 2015


1889

400 Images pieuses au 19 juillet 2015

je suis numismate en Franc
GLORIA + PIECES 008

 

images-PANNEAU-LA-PALME.jpg

 

HTML Optimiseur

 


Flash Calendars, Christmas Calendars at WishAFriend.com