le mât de Cocagne

 

C’était un jeu qu’on retrouvait dans de nombreux pays européens :
un grand mât parfois savonné ou graissé était érigé avec,
en son sommet, une roue avec divers lots convoités :
des saucissons, des jambons, des pains…
Au XIXe siècle, les victuailles furent parfois remplacées
par une timbale, ensuite échangée contre un lot…
d’où l’expression « décrocher la timbale » !